Cyclosas - Le blog : Le textile : mauvais pour l'environnement ?

Votre panier

Panier vide

Continuer vos achats

Le textile : mauvais pour l'environnement ?

Ne nous leurrons pas. Bien évidemment nous pouvons voir certaines belles initiatives prises par certains acteurs , le développement durable  n'est que très peu présent dans ce secteur. La mode est quelque chose de non durable. Elle possède une certaine  saisonnalité.     


La manière dont nous  consommons engendre une durée de vie des biens de consommation de plus en plus court . Les entreprises du secteur font donc tout, pour concevoir des pièces à moindre coût pour répondre à cette tendance actuelle.       


N'encourageons-nous pas, du coup, cette mauvaise qualité?


L'impact de nos produits textiles, que ce soit: T-shirts, Jean's et vêtements en tout genre constituant  une pollution notable pour l'environnement. 


- Émission de gaz à effet de serre
- Pesticides 
- Insecticides
- Déchets pré et post-consommation


Cet impact néfaste est donc présent tout au long de sa durée de vie. De sa  création , en passant par sa  transformation , le  transport et même lors du lavage . 



La fabrication de nos vêtements pas très éthique?



De nombreux scandales liés à la fabrication de tissus ont déjà vu le jour:  Pas de contrat de travail, salaire inférieur au salaire minimum, violences et parfois du travail d'enfants. Il est donc très important d'être vigilant lors de nos achats, sur la provenance des biens vestimentaires que nous achetons notamment.



Cyclosas - Fabrique, usine textile pollutante pour l'environnement et la planète.

La fabrication de nos vêtements pas très écologique?


De nos jours,  plus la moitié des fibres qui composent les vêtements sont synthétiques . Chlorofibres, polyesters, acryliques ou encore polyamides.    

Ce sont les noms de matières premières que nous retrouvons sur la majorité de nos étiquettes. Ces fibres sont le plus souvent connues sous leur nom de marque, comme Thermolactyl, Courtelle ou encore Tergal. 


Le problème c'est que la production pour 1 kg de polyester nécessite 1,5 kg de pétrole. 



Les vêtements que nous portons, toxiques?


Les fibres que nous retrouvons dans nos armoires sont  majoritairement produites en Asie  (Chine, Bangladesh, Indonésie).  Beaucoup de  produits nocifs pour la santé sont nécessaires pour la confection de ces f ibres synthétiques . Les responsabilités sanitaires peuvent être:    

 

- Présence d'allergènes.
- les irritations au niveau des yeux / voies respiratoires. 
- perturbations endocriniennes.


Des  normes définies , heureusement pour empêcher ses substances sur notre territoire. L'Europe possède notamment la Norme Reach , permettant de déterminer toutes les  matières chimiques interdites et les taux maximums autorisés pour les matières autorisées. Cette norme européenne est une norme exigeante mais qui rencontre des problèmes d'application, dû au manque de vérifications .     


Les  étapes de transformations sont multiples de la fibre au produit fini. Celle-ci peut, parfois, parcourir le monde entier. Partir d'Asie, filée en Inde, tissage et teinte au Bangladesh, pour être confectionné au Maghreb avant d'être acheté en France. Toutes ces étapes rendent la traçabilité très compliquée. C'est la raison qui fait qu'il est plus que conseillé de mettre les vêtements à la machine avant la première utilisation. 



Cyclosas - Le textile et le lavage environnement planète machine à laver

Laver nos vêtements, mauvais pour l'environnement? 



On entend souvent parler des effets néfastes du  lavage des vêtements en fibres synthétiques (qui représentent la matière principale consommée de nos jours).  

Lorsque nous lavons nos tissus en tout genre de petites parties se détache .  Ces micro bouts de plastiques atterrissent comme vous imaginez bien dans les différents cours d'eau tels que les mers et océans.


Ces microfibres synthétiques , recrachées encore et encore par notre machine à laver, deviennent donc un fléau non visible et peu connu.  Dérivant avec autre débris tel que les sacs, pailles, emballages, filets de pêche et bouteilles en plastique.


C'est tout de même près de 7 à 8 millions de tonnes de matière plastique de toutes tailles qui atterrissent dans l'océan tous les ans, sous différentes formes, gros morceaux ou de microparticules. 


L'un des premiers responsables de la contamination de nos cours d'eau passe souvent entre les mailles du filet: le synthétique, le nylon, l'acrylique ou encore le polyester.

Un fait alarmant au quotidien: il est difficile de trouver des matières premières respectueuses de l'environnement. Face à cette catastrophe écologique, quelles sont les alternatives? Devrait-on tout simplement, se tourner vers le  textile naturel ? C'est vrai que cela paraît facile en apparence, qu'en est-il de la réalité? 


Pour prendre l'exemple du coton, qui est très présent dans l'industrie du textile.  Celui-ci consomme énormément d'eau et de pesticides.

Un seul T-shirt requiert plus de 2 500 litres d'eau. 


Ce simple fait est déjà alarmant. Alors imaginez rien avec votre armoire, votre chambre, votre maison:


- Pull, jean, peignoir ...

- Chiffons, serviettes

- Nappes de table

- Rideaux, tapis

- Draps, couvertures


Autant de matière textile (fibre synthétique ou fibre naturelle) qui atterrissent dans nos poubelles, simplement au bout de quelques temps. Il faut agir et changer notre manière de consommer.
Cette pollution ne mériterait-elle pas une petite réflexion de notre part?



Cyclosas - Vétement ecologique, ethique et bon pour la planète

Qu'est-ce qu'un textile éthique ou éco responsable? 


La  mode éthique ou éco-responsable est de plus en plus présente sur le marché, enfin! Elle consiste à utiliser des types de textiles qui sont issus d'un processus de fabrication de textiles orienté vers l'aspect écologique . Cette démarche permet notamment de substituer à cette consommation de masse actuelle .       

La  mode éco-responsable est simplement basée sur quelques principes en prenant en compte le choix des matières premières  :  


- Recyclées, labellisées , traçables 
- Les circuits courts 
- Le traitement ou la récupération des déchets

- La gestion ou l'élimination des produits toxiques comme les teintures chimiques .  
   


Quelles sont les alternatives vertes pour notre consommation du textile?



Quelles solutions pour consommer de manière réfléchie et responsable?


Sur les réseaux sociaux ou Internet, nous pouvons désormais accéder aux informations qui concernent ces articles afin de pouvoir choisir celui qui garantit le plus les qualités humaines et écologiques.


Il est de plus en plus fréquent de trouver des créateurs ou encore des marques qui adoptent le mouvement éco-responsable dans toutes ses manœuvres. La plupart d'entre eux utilisent des matières premières naturelles, bio ou également recyclées. 


Aujourd'hui, nous pouvons agir, à privilégier l'utilisation du textile de manière plus réfléchie, plus responsable et plus juste.

 

 

Commentaires (0)

Laissez un commentaire